Perdre pied au parc Arakawa Shizen

Ce parc a quelque chose d’incongru, d’irréel. Un délice.

Situé dans une terra incognita, entre Minowa et Machiya, accessible par le tram Toden Arakawa, il jouxte la merveilleuse bibliothèque Yui-no-Mori. De là, on y pénètre par une pente qui donne l’impression d’un décollage doux. On entre alors dans un étrange état de suspension onirique.

Ce parc, comme le rêve, est coq-à-l’âne : on y trouve un étang (avec deux cygnes blancs, Léo et Sakura), un insectarium, une piscine (surplombée par un poulpe stylite), un terrain de tennis, une station d’épuration des eaux, un faux passage à niveau, un tunnel, de l’herbe, des bancs, des distributeurs de boisson, une dame sculptée la tête en bas, du dénivelé. Le niveau sol est un lointain souvenir.

Parfait pour un pique-nique, une lecture ou une rêverie, Arakawa Shizen Koen constitue la halte idéale entre la galerie marchande Joyful Minowa et le continent Machiya. La promenade pourra se prolonger vers Nishi-Nippori, ou bien en direction d’Ogu/Oji, quartiers passionnants pour le paysan de Tokyo curieux et patient.

insects sanctuary

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s